Roadtrip en ANDALOUSIE

Jour 1 : Trajet jusqu'à Malaga

Vol Paris Orly – Malaga (2h30) : 420 € pour 2 personnes avec TRANSAVIA

Parking gratuit près d’Orly : à la station de tram  Rungis La Fraternelle, située avenue de la gare à Rungis
→ Acheter un ticket T+ à l’automate de la station (1.90 €, le ticket) ou commander à l’avance un carnet de 10 tickets (16.40 €) sur le site de l’Office de Tourisme de Paris
→ Prendre le tram pendant 4 stations, direction « Porte de l’Essonne » (prévoir environ 30 minutes pour l’attente et le trajet)
→ Descendre à « Aéroport Orly »

A l’aéroport, si besoin prendre le métro ORLYVAL (gratuit) pour accéder au terminal

En arrivant à l’aéroport de Malaga : location de voiture avec RENTALCARS : 156 € pour 10 jours

MALAGA
Vue sur le port de Malaga

L'après-midi : visite du port de Malaga

Balade le long du port de Malaga et sur le paseo de la Pergola : une architecture ultra moderne de 400m qui se marie très bien aux yachts et aux bateaux plus anciens.
Une ambiance festive et décontractée avec ses artistes et ses chanteurs de rue.
Le port de Malaga
Port de Malaga
Paseo de la pergola
Paseo de la Pergola
Oeuvre d'art
Oeuvre d'art MALAGA
Artiste de rue à Malaga
Artiste de rue à Malaga

Le soir : dîner et nuit chez Remedios

Gite de Remedios à Villanueva del rosario
Gite de Remedios à Villanueva del rosario

Dîner typique espagnol, nuit au calme et p’tit déj chez Remedios qui vit dans un petit chalet au beau milieu de la campagne de Malaga
C’est cosy, non ?

Remedios nous accueille chaleureusement et nous prépare un dîner romantique. Elle parle anglais, ce qui est pratique quand on ne parle pas l’espagnol 😀

Tarif : 35 € la nuit
20 € le dîner pour 2 personnes
10 € le p’tit déj pour 2
→ Pour réserver

Petit déjeuner
Petit déjeuner Chez Remedios

Jour 2 : Malaga

Vue sur Malaga
Vue sur Malaga

Visite du centre-ville de Malaga

Trajet de 40 minutes depuis le gîte de Remedios

Parking souterrain : 12 € pour 6h

Location de trotinettes électriques : 4 € la demi-heure avec LIME

Une vue panoramique sur Malaga du haut du château de Gibralfaro. La montée est un peu raide mais ça vaut le coup d’oeil !

Entrée du château : gratuite le dimanche à partir de 14h

Ci-dessous : L’hôtel de ville de Malaga et à droite, c’est la cathédrale de l’Incarnation. On peut en visiter l’intérieur pour 6 €. Apparemment, les églises et cathédrales sont toutes payantes, on ne peut pas les visiter librement comme en France.
Hotel de ville de Malaga
Hotel de ville de Malaga
Cathédrale de Malaga
Cathédrale de Malaga

Nous sommes arrivés à Malaga pile au moment de la Semaine Sainte. On a pu voir des processions et des autels portés par des hommes. C’était assez impressionnant !

La circulation et le stationnement sont règlementés cette semaine-là : interdiction de stationner dans les rues qui sont sur le trajet des processions et des rues peuvent être barrées.

Idem pour les piétons : on doit attendre que le policier nous fasse signe pour pouvoir traverser.

La semana santa à Malaga
La semana santa à Malaga
La semana santa à Malaga
La semana santa à Malaga
La semana santa à Malaga
La semana santa à Malaga

Picasso est né à Malaga (en 1881). Rien d’étonnant, donc, qu’un musée lui soit consacré !

Considéré comme le fondateur du cubisme, Picasso a passé la plus grand partie de sa vie en France, dans les Alpes maritimes.

Ce musée Picasso est assez récent, étant donné qu’il date de 2003.

Horaires : de 10h à 18h ou 20h

Tarif : 8 €

Réservation des billets

Musée Picasso à Malaga
Musée Picasso à Malaga

Jour 3 : Ardales, la ville et le parc naturel

Trajet : Malaga – Ardales : 45 minutes en voiture

Hébergement : possible dans la petite ville d’Ardales où on a toutes les commodités (pharmacie, supérette, boulagerie, hôtels, cafés,…)

Un beau point de vue à ne pas manquer au Mirador de los tres Embalses

Parc naturel d'Ardales
Parc naturel d'Ardales
Parc naturel d'Ardales
Parc naturel d'Ardales

Balade dans le parc naturel d’Ardales

Lacs, montagnes, vallons : différents paysages qui nous ont permis de nous évader

Il y a même un camping pour profiter de ce grand espace forestier

El caminito del Rey

Nous sommes allés repérer le départ du sentier du Caminito del Rey mais c’était fermé le lundi et ce n’est pas très bien indiqué. Le mieux est de réserver les billets à l’avance sur le site car il n’y a que 50 entrées par jour.

Tarif : 10 € le parcours (18 € la visite guidée)

Accès : il y a plusieurs accès mais le plus pratique et le plus rapide est de passer par le tunnel situé à droite, entre le parking à 2 € et le restaurant el kiosko. Ensuite une marche de 1.5 km t’attend pour arriver au départ du sentier

Retour en bus (c’est un sentier linéaire) : 1.55 €, navette toutes les 30 min

Jour 4 : Ardales, le sentier du Caminito del Rey

Le matin : Randonnée vertigineuse

Le sentier le plus dangereux du monde, el caminito del Rey : on l’a fait !!

Finalement, c’était ultra-sécurisé, on avait des casques en cas de chutes de pierres et le chemin a été rénové.

Un parcours de 2h entièrement sécurisé avec des passerelles en bois à flanc de roche, des vues grandioses sur les gorges, un sentier qui serpente entre les pins et les yuccas et à la fin un pont suspendu vraiment vertigineux !

Un incontournable si tu prévois de faire un circuit en Andalousie !

El caminito del rey
El caminito del rey
El caminito del rey
El caminito del rey
Canyon du défilé des Gaitanes
Canyon du défilé des Gaitanes
El caminito del rey
El caminito del rey

L’après-midi : Route vers Grenade avec une halte par Antequera

Ardales – Antequera : 45 min en voiture

Antequera – Grenade : 1h15

Sur la route d’Antequera, une petite halte culinaire au Restaurant Musée Molino Blanco
Une collection d’objets anciens du quotidien et d’outils y est exposée sur chaque coin de mur : original !

Restaurant musée
Restaurant musée
Restaurant musée
Restaurant musée

Les plats sont bons et copieux !

Adresse : Carretera del Torcal, km. 5, 29200, Antequera, Espagne

Ouvert de 9h à 18h

Prix raisonnable compte tenu de la quantité !

Réserve naturelle du Torcal

Le Torcal
Le Torcal
Le Torcal
Le Torcal

On ne pouvait pas manquer le Torcal : cette réserve naturelle unique en Europe

Ces paysages karstiques datant du Jurassique sont en fait des roches calcaires qui ont été creusées par l’érosion, ce qui donne des formes étonnantes !

Entrée libre

Départs de randonnées

Restaurant El Molino Blanco – Le Torcal : une quinzaine de minutes en voiture

Antequera

ville Antequera
Ville d'Antequera

On s’est arrêté à Antequera, village blanc typique andalou, pour admirer son ensemble de monuments historiques :

  • l’alcazaba
  • la collégiale royale de Santa Maria la Mayor
  • l’église de San Sebastian
  • les dolmens de Menga
  • le palais de Najera
  • la Fuente de los 4 elementos située place de Coso Viejo

El Torcal – Antequera : 30 minutes de route

Antequera
Antequera

Jour 5 : Grenade et la Sierra Nevada

Grenade

Une balade dans Grenade depuis Armilla jusqu’à Recogidas, en tram, puis montée de l’avenue principale à pied.

En chemin, on a croisé une procession religieuse.C’est la « semana santa » en ce moment, une des fêtes les plus importantes dans le pays : la foule se rassemble tous les jours pour admirer le passage des cortèges. On peut y voir des « pasos » : des autels de style baroque portés à dos d’homme, des femmes qui portent la mantille (une coiffe en dentelle noire), des Nazaréens (les pénitents qui portent une cagoule cônique) et des musiciens.

Un autel
Un autel
Cortège à Grenade
Cortège à Grenade
Le patio des parfums
Le patio des parfums

On a fait une petite pause olfactive au Patio des Parfums (c’est, en fait, une boutique de parfums et d’encens).

 

 

Et on est enfin arrivés au pied de l’Alhambra : un ensemble de palais arabes et de jardins entourés d’une enceinte fortifiée. Ce monument mauresque datant du 14ème siècle est surplombé par les sommets enneigés de la Sierra Nevada.

Malheureusement, nous n’avons pas pu visiter l’intérieur de l’Alhambra car les billets étaient déjà tous vendus …

Plusieurs visites possibles : les jardins, les palais, diurne ou nocturne
Tarif : entre 5 et 14 € selon la visite
Attention : pour les palais Nasrides, le nombre de visiteurs est limité (y aller pendant l’heure indiquée sur le billet)
Parking payant sur place
Durée de la visite : 3h

Clique ici pour réserver tes billets à l’avance

 

L'Alhambra de Grenade
L'Alhambra de Grenade
Vue sur Grenade
Vue sur Grenade

La Sierra Nevada

Ce massif montagneux s’étend de la province de Grenade à la province d’Almeria. Ce sont les montagnes les plus hautes d’Europe, après les Alpes : 3478m d’altitude. La moitié de ce massif est protégé par le Parc National de la Sierra Nevada, le plus grand d’Espagne, qui représente une réserve de biosphère reconnue par l’Unesco, surnommée le « bijou botanique d’Europe ».

Monachil
Monachil
La Sierra Nevada
La Sierra Nevada

On y trouve pas mal de stations de ski, dont Monachil, où nous sommes passés. Mais nous n’y sommes pas restés très longtemps car nous n’étions pas équipés pour rouler dans la neige et surtout parce qu’il ne faisait que 5° !! 😉

Nous sommes donc redescendus de la montagne, direction le désert de Guadix, en passant par la petite route plutôt que l’autoroute : c’était magnifique !

Grenade – Monachil : 1h de route

Monachil – Guadix : 1h45 par la route qui passe par Quentar

Jour 6 : Guadix et ses cuevas

Guadix cuevas

Visite de Guadix, village pittoresque d’Andalousie

Nous avons admiré sa cathédrale, ses ruelles et le quartier vraiment étonnant des « cuevas » : ce sont au total 3500 habitations troglodytes qui s’intègrent parfaitement au relief existant. Ca vaut le coup d’oeil !

Guadix est aussi connue dans le domaine du cinéma : des scènes de films de Sergio Leone et de Steven Spielberg (Indiana Jones) y ont été tournées.

Une ruelle de Guadix
Une ruelle de Guadix
Cathédrale de Guadix
Cathédrale de Guadix
Cathédrale de Guadix
Cathédrale de Guadix

Jour 7 : Le désert de Gorafe

Désert de GORAFE

Parc mégalithique de Gorafe

Petit détour par le désert de Gorafe et son parc mégalithique : un site archéologique créé en 1998 pour protéger et valoriser pas moins de 242 dolmens. Il y a 3 itinéraires qui permettent de découvrir des dolmens qui ont été restaurés et aménagés pour les visites.

A Gorafe même, on trouve un centre d’interprétation regroupe les objets préhistoriques retrouvés dans la région.

Ouvert du mardi au dimanche de midi à 13h et de 17h à 18h

Téléphone : +34 616 94 46 05

Guadix – Gorafe : 30 minutes de route

Dolmen de Gorafe
Dolmen de Gorafe
Désert de GORAFE par drone
Désert de GORAFE par drone
La casa del desertio
La casa del desertio

Le désert de Gorafe

On voulait voir aussi la Casa del Desertio : c’est un hébergement touristique entièrement vitré situé peu après les champs d’amandiers et qui offre une vue imprenable sur le « Colorado » de Gorafe
On se croirait aux Etats-Unis, non ?

Gorafe – casa del desertio : 15 minutes par une petite piste

Désert de GORAFE
Désert de GORAFE
Vue sur Gorafe
Vue sur Gorafe
Sur la route de Guadix
Sur la route de Guadix

Le désert de Gorafe est situé sur les « badlands » du lac Negratin. Ce sont des terres constituées d’argile et de sables rouges. Un paysage contrastant entre ravins, vallées profondes, canyons et plateaux hauts.

Les badlands du lac Negratin
Les badlands du lac Negratin
Centrale solaire d'Andasol
Centrale solaire d'Andasol

Centrale solaire d’Andasol

Sur la route de Tabernas, on s’est arrêtés près de cette usine de panneaux solaires photovoltaïques (c’est le long de l’autoroute).

Guadix – Centrale solaire d’Andasol : 20 minutes de route

Jour 8 : le désert de Tabernas et Fort Bravo

En arrivant à Fort Bravo
En arrivant à Fort Bravo

Bienvenue chez les cow-boys !!

Dans le désert de Tabernas, Fort Bravo est un village-décor qui sert encore aujourd’hui pour le tournage de westerns

Horaires : 9h – 19h30

Tarif : environ 20 € (le spectacle, la balade en calèche et le parking sont inclus), clique ici pour réserver

Possibilité de se restaurer sur place

Guadix – Tabernas : 1h de route

Spectacle dans le saloon
Spectacle dans le saloon
Cowboys de Fort Bravo
Cowboys de Fort Bravo

Immergés dans la culture américaine et mexicaine, on déambule dans les rues, on boit un coup au saloon et on croise des cow-boys à cheval, entre 2 spectacles (french cancan et cascades à cheval)

Une ambiance bon enfant et un dépaysement total !!

Cowboys de Fort Bravo
Cowboys de Fort Bravo
Cowboys de Fort Bravo
Cowboys de Fort Bravo
Cowboys de Fort Bravo
Cowboys de Fort Bravo
Décor de Fort Bravo
Décor de Fort Bravo

On a bien dormi, chez les cow-boys !
Au calme, … dans le désert…

Il y a un petit complexe à côté du village-décor pour les personnes qui veulent dormir sur place : des chalets, des emplacements de camping et de camping-car, une piscine et un restaurant
On a dormi dans une des « cabañas » : un chalet confortable bien aménagé, bien équipé et bien propre

Camping : à partir de 45 € la nuit
Chalets : à partir de 75 € la nuit
Pour réserver, c’est ici

Chalet à Fort Barvo
Chalet à Fort Barvo
Chalet à Fort Barvo
Chalet à Fort Barvo

Jour 9 : Almeria

Calle Belen à Almeria
Calle Belen à Almeria

Le port d’Almeria

Un passage par Almeria, ville côtière et portuaire
Quel contraste après le paysage désertique de Tabernas !

 

Trajet Fort Bravo – Almeria : 40 minutes

Parking Oliveiros, près du centre-ville : 3 € les 2h

Nous nous sommes baladés le long du port et calle Belen.
Près du port, on a pu voir ce monument dédié aux victimes du camp de Mathausen.

Monument sur le port d'Almeria
Monument sur le port d'Almeria
Cathédrale de l'Incarnation à Almeria
Cathédrale de l'Incarnation à Almeria
Cathédrale de l'Incarnation à Almeria
Cathédrale de l'Incarnation à Almeria

La cathédrale de l’Incarnation

Quelques vue de la cathédrale de l’Incarnation qui a la particularité d’avoir été une forteresse : un édifice unique en son genre. L’intéreur est richement décoré et le cloître nous a donné une belle impression de sérénité.

Visite de la cathédrale : 5 € (accès à la cathédrale + cloître + musées)

Cathédrale de l'Incarnation à Almeria
Cathédrale de l'Incarnation à Almeria
Cloitre de la cathédrale d'Almeria
Cloitre de la cathédrale d'Almeria

Playa Serena

Rien que le nom de la plage nous laisse rêveurs 😉
En longeant la côte, on arrive à Roquetas de Mar et la Plage Serena.
Une sieste sous les palmiers s’imposait !!
Ambiance vacancière à Roquetas de Mar, station balnéaire par excellence avec ses quartiers résidentiels et ses immenses plages très bien entretenues.

Almeria – Playa Serena : 30 minutes

Playa Serena à Roquetas de Mar
Playa Serena à Roquetas de Mar
Playa Serena à Roquetas de Mar
Playa Serena à Roquetas de Mar

La mer de plastique

Almeria est aussi (hélas) connue pour ses champs de plastique. Depuis la ville jusqu’en bas de la Sierra Nevada, sont installées des serres sur plus de 30 000 hectares.

C’est assez impressionnant à voir !

C’est ici que sont produites les tomates et les fraises que les Européens achètent hors saison. En résumé, un air qui fleure bon les pesticides et une déchetterie à ciel ouvert … on ne s’est pas attardés dans les serres …

Les champs de plastique
Les champs de plastique
Une serre à Almeria
Une serre à Almeria

Jour 10 : Les Alpujarras

Villages typiques des Alpujarras

Retour dans la Sierra Nevada et plus particulièrement la partie sud : les Alpujarras. Vallées fertiles, terres d’élevage et villages blancs en terrasse : voilà ce qu’on y trouve, sans compter le climat qui est assez doux.

Nous sommes montés à Pampaneira où sont tissés des tapis traditionnels (les jarapas) et à Capileira (le village le plus haut : 1436m d’altitude) d’où démarrent pas mal de circuits de rando.

Trajet Almeria – Orgivà : 1h30 par l’autoroute

Orgiva – Pampaneira : 25 min

El Chorreon de Portugos
El Chorreon de Portugos

Les fontaines ferrugineuses de Portugos

Une curiosité à découvrir à Portugos : 2 fontaines ferrugineuses

  • la fuenta agria (source)
  • el chorreon (cascade)

La source est sur la gauche, à côté de l’ermitage et la cascade est un peu plus loin sur la droite de la route, au niveau du coin pique nique.

Un endroit vraiment incroyable avec sa couleur orange-rouge et sa végétation luxuriante.

Pampaneira – Portugos : 25 minutes en voiture

Vue des Alpajurras
Vue des Alpajurras
La fuente agria à Portugos
La fuente agria à Portugos
La fuente agria à Portugos
La fuente agria à Portugos

Nuit dans une yourte en bois

Nous avons logé à Orgiva, dans la yourte en bois d’Ewa et sa famille. La yourte est située sur une « finca » où sont cultivés des oliviers bio. On s’y est sentis à notre aise grâce à l’ambiance chaleureuse de l’endroit et grâce à la literie qui était confortable.

Tarif : une cinquantaine d’euros la nuit pour 2 personnes

Coin cuisine, douche et toilettes sèches

Clique ici pour accéder à leur page Facebook

yourte d’Ewa
yourte d’Ewa

Jour 11 : La Costa del Sol

Costa del Sol
Costa del Sol

La Costa del Sol, c’est le nom qui est donné à la côte du sud de l’Espagne entre la pointe de Tarifa à l’ouest et le cabo de Gata à l’est. Avec ses 150 km de littoral, ses 13 ports et ses 325 jours par an d’ensoleillement, c’est un endroit très prisé des touristes depuis les années 50.

La Herradura et la plage de Cantarrijan

Située dans le parc naturel de Maro-Cerro Gordo et dans une crique à l’abri du vent, c’est une des plus belles plages de la côte de Grenade

Plage autorisée aux « textiles » et aux naturistes
La 2ème crique est réservé aux naturistes
Restaurants sur place
Plage de galets

Playa Carabeo à Nerja
Playa Carabeo à Nerja

Nerja et la Playa Carabeo

Nerja est une belle ville blanche joliment fleurie et bien entretenue. On peut y voir l’aqueduc de l’aigle (c’est un pont à 4 étages qui servait à approvisionner en eau une usine de sucre) et la cueva de Nerja (grotte). Découverte en 1959, cette grotte, située à 4km à l’est de Nerja, sert aussi tous les ans pour un festival de musique en juin-juillet. Pour un petit repos, la playa Carabeo est appréciée 😉

On descend un escalier pour accéder à une crique où des chats font la sieste.

La Herradura – Nerja : 25 minutes

Visite de la grotte : durée de 45 minutes, tarif : 13 €, réservation des billets ici

Parking près de la plage « les balcons de l’Europe » : 1.80 € / h

Fleurs de Nerja
Fleurs de Nerja
Une rue de Nerja
Une rue de Nerja

Frigiliana et Torrox : magnifiques villages blancs

Frigiliana fait partie des plus beaux villages d’Espagne ! Des ruelles, des escaliers, des maisons blanches en terrasse et une belle vue sur la Costa del Sol !

On peut redescendre à Torrox par la petite route pittoresque (MA-5105), c’est plus long mais ça vaut le détour !

Frigiliana
Frigiliana
Sur la route de Torrox
Sur la route de Torrox

Nerja – Frigiliana : 20 minutes en voiture

Frigiliana – Torrox par la MA5105 : 30 minutes

Retour à Malaga pour reprendre l’avion : 45 minutes

Torrox
Torrox